Renoir Renoi

Nouveau court-métrage de fiction sur la base d’un scénario d’Antoine Paris et réalisé par Leïla Larabi Touati

Tourné à Paris, en mai 2021, pendant le confinement dû à la crise sanitaire du covid-19

Si le XXème siècle vit un événement énorme : la mort de Dieu (selon Nietzsche) notre époque vit aussi la mort de l’art (selon Godard ou Bergman). Mais si une oeuvre d’art contemporaine peut être sans cesse discutée, rabaissée ou surcotée selon celui qui en juge ; force est de constater que dans ce Paris fantomatique pendant le confinement de mai 2021, la présence des arts qui ont traversé les siècles (architecture, théâtre, sculpture…) est peut-être notre dernier réconfort face à l’uberisation du monde. »

If the XXth century saw a huge event : the death of God (according to Nietzsche) our time also saw the death of art (according to Godard or Bergman). But if a contemporary work of art can be endlessly discussed, lowered or overrated depending on who is judging it; it is clear that in this ghostly Paris during May 2021’s lockdown, the presence of arts that have crossed centuries (architecture, theater, sculpture…) is perhaps our last relief when facing the world’s uberization.